Quelle énergie pour quel véhicule ?

Comment être sûr de faire le bon choix énergétique qui convient à notre usage ? La transition énergétique est aujourd’hui au coeur des préoccupations et devient de plus en plus prioritaire. Avec le développement durable, la loi de l’orientation des mobilités (LOM), les enjeux sur la protection du climat et de la santé, les changements politiques, nous assistons à une véritable prise de conscience à l’échelle internationale : essor des énergies alternatives (notamment l’électrique), déclin de l’industrie du charbon ou encore engagement des villes et entreprises.

Aujourd’hui, on distingue 4 principaux types d’énergie concernant les véhicules : le diesel, l’essence, l’hybride et l’électrique. Vous vous demandez donc quel type de motorisation vous conviendrait le mieux ? Et quels sont les avantages et inconvénients de chacun ? Nous allons passer en revue tous les avantages et inconvénients de chaque type d’énergie.

ALD Automotive vous accompagne dans votre choix d'énergie pour votre LLD avec ALD Bot. Notre chatbot a été conçu et pensé aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers qui chercheraient un appui et un conseil totalement objectif afin de trouver LE type de motorisation idéal pour son propre usage. En quelques minutes seulement, répondez à quelques questions sur votre usage, votre utilisation quotidienne et vos priorités afin de découvrir la motorisation la plus adaptée ! Alors, prêt ?

L'électrique


  • Les véhicules électriques sont éco-responsables et fonctionnent principalement à l’aide de batteries

  • Les motorisations électriques sont silencieuses et bénéficient d’une souplesse de conduite imcomparable

  • La boite automatique procure un confort de conduite très appréciable dans les embouteillages en ville

  • Les véhicules électriques bénéficient d’un bonus écologique. Pour les personnes morales, le bonus est de 5 000 € maximum pour les véhicules dont le prix d’achat est inférieur à 45 000 € et de 3 000 € maximum pour les véhicules dont le prix d’achat est compris entre 45 000 € et 60 000 € ; Pour les personnes physiques, le bonus est de 7 000 € maximum, sous réserve que le prix d’achat du véhicule soit inférieur à 45 000 € TTC. Le bonus est ramené à 3 000 € maximum si le véhicule coûte entre 45 000 € et 60 000 € TTC.

  • Les véhicules électriques sont plus onéreux que toutes les autres motorisations à l’achat

  • Une utilisation principalement en ville et sur de courts trajets, plutôt inadaptée pour l’autoroute

  • L’acquisition d’un véhicule électrique nécessite certaines prédispositions pour le recharger, notamment en entreprise ou au domicile du collaborateur

  • L'hybride

    Il faut distinguer dans cette section, les deux catégories de véhicule hybride.

    D'un côté, les motorisations hybrides rechargeables appelé également PHEV (de l'anglais « Plug-in Hybrid Electric Vehicle ») qui sont des véhicules avec un moteur thermique couplé à une batterie électrique qui se charge par branchement.

    La seconde catégorie concerne les véhicules hybrides classiques dit HEV (« Hybrid Electric Vehicle ») dont la technologie est identique au PHEV mais avec une batterie moins importante et qui ne se branche pas.

  • Une conduite plus simple, plus souple et plus écologique (avec un moteur essence électrique)

  • Avec un hybride HEV, l’utilisation du moteur électrique 100% en ville sur de courts trajets, permet une économie totale du carburant

  • Le véhicule hybride rechargeable possède une capacité de batterie beaucoup plus importante et de ce fait une véritable autonomie allant jusqu'à 100km, permettant par exemple d'effectuer des trajets sur autoroute sans problème

  • Les véhicules hybrides rechargeables (PHEV) peuvent bénéficier d’un bonus de 2 000 € s’ils respectent les trois conditions suivantes : taux d’émission de CO2 inférieur ou égal à 50 g/km ; prix d’achat net remisé inférieur ou égal à 50 000 € TTC et autonomie tout électrique en ville strictement supérieure à 50 km

  • Le coût à l’achat est plus important qu’un véhicule essence ou diesel puisqu’il combine une double motorisation et une batterie supplémentaire

  • Concernant les véhicules hybrides non rechargeables, cette motorisation est inadaptée aux longs trajets, notamment sur autoroute, le moteur électrique n’étant plus mis à contribution au-delà d’une certaine vitesse

  • L'essence


  • Une motorisation essence coûte environ 1 500 € de moins que la version diesel sur le même modèle de véhicule essence

  • Les prix des deux carburants (diesel et essence) tendent à s'aligner, ce qui réduit le coût d’utilisation des véhicules essence

  • L’entrée en vigueur de la vignette CRIT’air pour les zones de circulation restreinte favorise les véhicules essence neufs qui sont privilégiés par rapport aux véhicules diesel

  • Côté fiscalité, les véhicules essence bénéficient d’une prime de reconversion

  • Un véhicule essence est réputé consommer plus qu’un véhicule diesel, donc non recommandé pour les « gros rouleurs »

  • Un taux de rejet de CO2 plus important que sur une motorisation diesel

  • Le diesel


  • Son moteur est plus souple et plus robuste qu’une motorisation essence

  • Le moteur diesel a un niveau similaire, voire supérieur à un moteur essence (grâce aux filtres à particules)

  • La vanne EGR des véhicules diesel permet la réduction des émissions de CO2

  • Le moteur diesel consomme 15% de moins qu’une motorisation essence, idéal sur les longues distances

  • La TVA est récupérable sur le diesel

  • La fiscalité évolue en défaveur du diesel au niveau de la TVA, bonus/malus et de la prime de reconversion

  • Le véhicule diesel est plus cher à l’achat

  • Le diesel est pénalisé progressivement dans les grandes villes avec la mise en place des zones de circulation restreinte et la vignette CRIT’air

  • Rejets toxiques NOx sont plus importants sur les voitures diesel

  • Zoom sur les Zones à Faibles Émissions

    Qu'est-ce qu'une Zone à Faibles Emissions (ZFE) ?
    Une ZFE correspond à une zone urbaine où les véhicules les plus polluants ne peuvent circuler, favorisant donc la circulation des véhicules à faibles émissions. Une ZFE sert donc à réduire les émissions polluantes de ces véhicules, améliorant ainsi la qualité de l'air.

    Comment distinguer les véhicules dans ce cas-là ?
    Pour différencier les véhicules qui ont le droit et n'ont pas le droit de rouler, il faut s'appuyer sur la classification des Certificats Qualité de l'Air (CQA). Numérotés de 1 à 5, les véhicules roulant dans une ZFE sont dans l'obligation d'avoir cette vignette (sans vignette dans une ZFE, le véhicule est donc en infraction).

    Où se trouvent les ZFE ?
    Paris, Lyon et Grenoble sont les 3 zones déjà mis en place. En 2021, 7 nouvelles villes s'ajoutent aux ZFE, à savoir :
    - Aix-Marseille-Provence
    - Montpellier-Méditerranée
    - Nice-Côte d'Azur
    - Rouen-Normandie
    - Strasbourg
    - Toulon-Provence-Méditerranée
    - Toulouse.

    Au total, 10 villes en France font parties de Zones à Faibles Emissions.
    Pour répondre aux normes européennes de qualité de l'air, de nouvelles zones sont amenées à se multiplier dans les prochaines années.

    Données personnelles
    Conformément au Règlement (UE) 2016/679, vous disposez d’un droit d’accès à vos données personnelles, de rectification et d’effacement, de limitation de traitement, d’opposition ainsi que d’un droit à la portabilité dans les conditions prévues par la réglementation applicable. Tout consentement peut en outre être retiré à tout moment. Ces droits peuvent être exercés par courrier électronique à l’adresse de ALD Automotive suivante : contact‑donneespersonnelles@aldautomotive.com ou par courrier postal à : ALD AUTOMOTIVE, Direction du Contrôle Interne, 15 Allées de l’Europe, 92588 CLICHY Cedex. En cas de difficulté dans la gestion de vos données personnelles, vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNIL.

    En savoir plus sur les données personnelles : Politique de confidentialité.

    Le groupe ALD Automotive
    ALD est un leader mondial des solutions de mobilité offrant des services complets de location et de gestion de flotte dans 43 pays auprès de grandes entreprises, de PME, de professionnels et de particuliers. Leader dans son secteur, ALD place la mobilité durable au coeur de sa stratégie, en proposant à ses clients des solutions de mobilité innovantes et des services technologiques afin de les aider à se concentrer sur leur coeur de métier. Avec 6 500 employés dans le monde, ALD gère 1,76 million de véhicules (à fin décembre 2019). ALD est coté sur le compartiment A d’Euronext Paris (ISIN : FR0013258662; Ticker : ALD) et son action est incluse dans l’indice SBF120. L’actionnaire majoritaire d’ALD est Société Générale.